Article_Molitor

  • Molitor : renaissance d’une piscine mythique

     


     

    Dessinée et construite par l’architecte Lucien Pollet, inaugurée en 1929, la piscine Molitor s’est tout-de-suite distinguée par son style Art Déco profondément inspiré par les paquebots et l’univers balnéaire. Unique en son genre, elle fut la première à proposer 2 bassins au sein d’une même structure :
    – 1 bassin intérieur de 33 mètres, recouvert d’une grande verrière et entouré de deux galeries de cabines
    – 1 bassin extérieur plus grand (46 mètres) bordé de trois niveaux de cabines desservant des coursives

    Installée entre Roland-Garros et le Parc des Princes, près du Bois de Boulogne, la piscine Molitor jouit d’un accès stratégique incomparable.
    Elle connut ses années de gloire de 1929 à 1989 avant d’être laissée à l’abandon jusqu’en 2012, pour être enfin rénovée et reprendre vie en 2014.
    Petite fresque d’un lieu hors du commun qui a traversé les décennies et qui reflète à nouveau l’élégance parisienne.

    1929 – 1989 : un art de vivre dans l’ère du temps
    Dès sa création, Molitor était l’un des endroits les plus en vogue de l’entre-deux guerres, rendant les plaisirs balnéaires accessibles en plein Paris. Le complexe aquatique avait la volonté de combiner sport, modernité et ambiance « plage » dans un univers avant-gardiste. Il proposait des espaces ensablés autour du bassin extérieur pour reproduire une atmosphère estivale. Déjà très médiatisée à l’époque, la piscine a accueilli de nombreuses manifestations : représentations théâtrales, défilés de mode, galas nautiques, entraînements sportifs (champions de patinage)… A partir de 1938, la partie extérieure se transformait chaque hiver en patinoire à ciel ouvert, la plus grande de tout Paris (jusqu’à la fin des années 70).

    Les commentaires sont fermés

    • Share